Burundi
Information
  • Date submitted: 1 Nov 2011
  • Stakeholder type: Member State
  • Submission Document: Download
  • Additional Document:

Expériences, Facteurs de Réussite, Risques et Défis Par rapport à l?Objectif et aux Thèmes de la Conférence des Nations-Unies sur le Développement Durable (CNUDD)

I. Introduction

1. Ce questionnaire a été préparé en réponse aux décisions prises lors du Premier Comité Préparatoire (Prépcom1) tenu du 17 au 19 Mai 2010, qui invita les États Membres à contribuer aux processus de préparation, notamment, sur les expériences, les facteurs de réussite, les défis et les risques. Les contributions et informations récoltées vont permettre la préparation d?un Rapport de Synthèse qui sera discuté lors de la première Intersession préparatoire qui est prévu du 10 au 11 Janvier 2011 à New-York

II. Objectif et Thèmes de la CNUDD

2. La Conférence est organisée, à la suite de la Résolution A/64/236 de l?Assemblée Générale des Nations-Unies tenu le 24 Décembre 2009.Elle aura lieu à Rio de Janeiro, au Brésil, en 2012, commémorant le 20e anniversaire de la Conférence de Rio de 1992 (CNUED), et le 10e anniversaire du Sommet Mondiale sur le Développement Durable (WSDD), tenu en 2002 à Johannesburg, en Afrique du Sud.

3. L?objectif de cette Conférence est de sécuriser le renouvellement des engagements politiques internationaux en faveur du développement durable, établir un bilan des progrès accomplis à ce jour et les lacunes à combler dans la mise en oeuvre des documents finaux des sommets importants tenus sur le développement durable; mais aussi en adressant les nouveaux défis émergents. À cette fin, l?accent sera mis sur deux thèmes: (a) l?économie verte dans le contexte de l?éradication de la pauvreté et du développement durable; et (b) le cadre institutionnel du développement durable.

III. Questionnaires pour fournir des Contributions

4. Des questionnaires séparés ont été préparés en rapport à l?objectif et aux deux thèmes de la Conférence (Voir Annexes AE). Une liste de ces questionnaires est fournie ci-dessous.

Questionnaire A: Renouveler l?engagement politique pour le développement durable

Questionnaire B: Établir un bilan des progrès accomplis depuis les engagements internationaux pris à Rio de Janeiro en 1992 et à Johannesburg en 2002,et les efforts à fournir pour combler les lacunes dans la mise en oeuvre des documents finaux des sommets majeurs sur le développement durable.

Questionnaire C: Adresser les nouveaux défis émergents

Questionnaire D: L?économie verte dans le contexte de l?éradication de la pauvreté et du développement durable.

Questionnaire E: Le cadre institutionnel du développement durable.

Chaque questionnaire est divisé en deux parties. La première fournit une brève introduction sur l?état actuel des questions intégrées dans chaque objectif et thème, alors que la seconde partie présente les questions dont les contributions sont attendues.

Ces questions sont groupées sous différents points: les expériences, les facteurs de réussite, les défis et les risques

IV. Processus pour soumettre les contributions.

5. Il y a deux moyens pour soumettre vos contributions: en ligne ou par mail:

- En ligne: Les questionnaires seront postés sur le site de la CNUDD sous une forme écrite. Les points focaux peuvent requérir un mot de passe sécurisé auprès du Secrétariat (UNCSD2012@un.org). Les parties prenantes auront la possibilité de rentrer des informations dans un endroit sûr, soumettre des portions complètes et pièces jointes en temps réel, tout en sauvegardant les parties incomplètes pour les soumettre plus tard.

- Par email: Les questionnaires peuvent être téléchargés directement sur le site ou être obtenus électroniquement par l?intermédiaire du Secrétariat (UNCSD2012@un.org), et remplis hors-ligne. Ils pourront être soumis, accompagnés des piècesjointes pertinentes, par mail au UNCSD2012@un.org, en mettant en copie Mr. Arthur de la Cruz: (delacruza@un.org).

En plus des entrées sollicitées par le biais des questionnaires pour la préparation du Rapport de Synthèse, les États Membres sont aussi invités à soumettre des documents additionnels sur les études de cas, les meilleures pratiques, les leçons retenues, les évaluations faites, les programmes/projets mis en oeuvre, les institutions développées qui seront pertinentes à l?objectif et aux thèmes de la Conférence. Cette information pourra être transmise électroniquement, comme lien internet (url) ou comme fichiers PDF. Les copies électroniques pourront être envoyées à l?adresse suivante: UNCSD2012@un.org, avec une copie à l?adresse delacruza@un.org. Si des copies électroniques ne sont pas disponibles, les documents pourront être envoyé par la poste à: Mr Arthur de La Cruz, Division for Sustainable Development, Two UN Plaza, 22nd Floor, Room DC2-2200, New York, NY 10017, USA, or by fax: +(1- 212) 963-1267.

V. Délais de soumission de données au moyen des questionnaires. La date limite pour les soumissions des questionnaires est, impérativement le 1er Novembre 2011, au plus tard, pour pouvoir être pris en compte dans le Rapport de Synthèse. Toutes soumissions reçues à cette date, accompagnées des documents à l?appui, seront postées sur le site de la CNUDD comme prévu par le Comité Préparatoire. Ces soumissions devront permettre de mettre sur place un Rapport de Synthèse pour la préparation d?une ébauche préliminaire du document final (voir en copie la note d?orientation).

VI. Système de gestion de l?information Dans le processus de préparation de la CNUDD, le système de gestion de l?information établi par le Secrétariat, cherche à accomplir deux objectifs. Premièrement, créer une structure à travers laquelle, tous les Parties prenantes, incluant celles désignées par le PrepCom, pourront fournir leurs contributions dans une manière transparente, coordonnée et organisée.

Ensuite, chercher à créer une structure à travers laquelle toutes les institutions pertinentes du système des Nations-Unies pourront participer de manière effective durant le processus de préparation du Rapport.

Des pages différentes seront établies dans le système de gestion de l?information pour chaque État Membre et l?information sur la page sera disponible au public. Des mesures seront prises pour développer un système de gestion collaborative pour les pages importantes, incluant l?attribution de mots de passe unique aux Parties prenantes respectives pour un accès sécurisé et une gestion du web.

VII. Documents de base essentiels Ce qui suit a été placé sur le site de la CNUDD pour assister les Parties prenantes pour la fourniture de leurs contributions et pour compléter les Questionnaires:

ANNEXE 1: Résumé du Co-Chaire du PrepCom1

ANNEXE 2: Rapport du Groupe de Contact 1, PrepCom1 (Processus Préparatoire)

ANNEXE 3: Rapport du Groupe de Contact 2, Prepcom1 (Projet de règlement intérieur) ANNEXE 4: Liste des questions fournie par le Bureau pour guider les discussions du PrepCom1

ANNEXE 5: GA Résolution 64/236 sur la Mise en oeuvre de l?Agenda 21, le programme pour la mise en oeuvre future de l?Agenda 21 et les Documents finaux du Sommet Mondial sur le Développement Durable

ANNEXE 6: Rapport du Secrétaire General sur le Prepcom1 (Document A/CONF.216/PC/2)

ANNEXE 7: Rapport du Secrétaire General sur le Processus Préparatoire de la CNUDD (Document A/CONF.216/PC/3)

ANNEXE 8: Rapport du Secrétaire General sur les Projets de règlement intérieur (Document A/CONF.216/PC/3)

Document A

Questionnaire : Susciter un engagement politique renouvelé pour le développement durable

I. Introduction

L?objectif de la CNUDD est de renouveler le soutien politique pour le développement durable, en évaluant les progrès réalisés à ce jour et les lacunes à combler dans la mise en oeuvre des documents finaux des grands sommets sur le développement durable, et en adressant les nouveaux défis émergents.

La question du renouvellement des engagements politiques sera adressée dans un contexte plus à long terme sur comment l?accord entre les gouvernements et les autres Parties prenantes à la CNUDD pourrait permettre d?accélérer les progrès, notamment: (i) l?objectif démographique de stabiliser la population mondiale; (ii) l?objectif de développement d?étendre les bénéfices du développement équitablement entre tous les segments de la société globale; et (iii) l?objectif de découplage de veiller à ce que l?utilisation de matériaux et de production de déchets se trouve dans les capacités de régénération et d?absorption de la planète

II. Questionnaire Les États Membres sont invités à fournir leurs contributions sur leurs expériences, facteurs de succès, défis et risques liés à l?objectif de la CNUDD ?Renouveler l?engagement politique au Développement Durable? en réponse aux questions suivantes, développées en se basant sur les discussions qui ont eu lieu lors du premier PrepCom.

Expériences

Existent-ils des moyens objectifs de mesurer l?engagement politique? Quels en sont les indicateurs principaux? Selon vous, quels indicateurs sont les plus utiles? (exemples: Nouvelle Législation, Politiques publiques, le soutien et l?allocation budgétaire, la Proéminence des institutions compétentes, le niveau d?intérêt des medias, etc.)

Réponse :

-Une nouvelle législation
-Le soutien et l?allocation budgétaire
-Une volonté ferme du gouvernement à assurer le bien être de la population
- La liberté des médias et des journaux à un degré suffisant

En se basant si possible sur ces indicateurs, comment évaluerez-vous l?engagement politique du gouvernement national aujourd?hui sur la question du développement durable comparé à 1992? Et celui de la communauté internationale?

Facteurs de Succès

1.Quelles actions ont été introduites dans votre pays pour renforcer le support politique pour le développement durable?

Réponse :

-Des actions relatives à la décentralisation
-Des actions relatives au retour progressif de la paix et à la réconciliation car depuis 1993, le pays s?est plongé dans une guerre civile qui a duré plus d?une décennie
- Réinsertion des déplacés et rapatriement des refugiés

Existent-ils des secteurs (exemples: énergie, eau, biodiversité ou autre) où l?engagement politique national pour atteindre les objectifs du développement durable a été particulièrement importante/forte? Si oui, quels facteurs peuvent expliquer cet engagement??

Réponse :

-En matière de l?eau, le pays s?est doté d?une politique nationale de l?eau et d?une direction générale de l?eau
-Energie : est parmi les grandes priorités du gouvernement
-En domaine de biodiversité : dotation de loi sur la protection des aires protégées et des milieux aquatiques riches en biodiversité comme le lac Tanganyika et les lacs du Nord du Burundi

1.Quels exemples ou expériences provenant d?autres domaines peuvent démontrer comment le soutien politique pour des questions critiques (OMD, changement climatique, etc.) a été renforcé? Comment peuvent-ils être appliqués au Développement Durable?

-Dans le domaine de l?habitat : le programme national de villagisation en exécution, bientôt 20 villages pilotes
-Dans le domaine du commerce : une nouvelle loi sur l?investissement attire les investisseurs locaux et étrangers
-Dans domaine de la gouvernance : La mise en place d?un programme national de décentralisation
- Dans le domaine des changements climatiques, l?élaboration du plan national d?adaptation, de la communication initiale ,de la 2nde communication nationale et la mise en place d?une plate forme nationale de réduction des risques et gestion des catastrophes.
- Les travaux communautaires dans la construction des écoles, centres de santé , dans le reboisement et proprété

Défis

1. Pour les 10 prochaines années, quelles seront les priorités de votre gouvernement pour accélérer le progrès envers le Développement Durable?

1. Les infrastructures ; l?énergie ; l?agriculture, la protection de l?environnement, la bonne gouvernance, la décentralisation, la consolidation de la paix par la vérité et la réconciliation, etc

2. Comment la coopération internationale pourrait-elle renforcer le soutien pour le développement durable? Quelles sont vos attentes envers la CNUDD à cet effet?

Réponse :

L?appui au pays en matière de renforcement de capacités, l?appui matériel et financier en son programme du développement vision 20-25,en son programme de lutte contre la pauvreté par le cadre stratégique de lutte contre la pauvrété (CSLPII) et dans son programme d?investissement public

Risques

1. Parmi les principaux décideurs politiques de votre pays, diriez-vous que la vision dominante des trois piliers du développement durable est: ____il y a des arbitrages difficiles entre eux ? ____ ils sont fortement complémentaires ? Veuillez élaborer brièvement votre réponse.

Réponse : ils sont fortement complémentaires

Document B

Questionnaire sur l?Évaluation des progrès réalisés à ce jour et des lacunes à combler au niveau de la mise en oeuvre des résolutions des documents finaux des grands sommets sur le développement durable.

I. Introduction

1. Agenda 21 (A21) est un programme compréhensif et détaillé du développement durable, adopté par consensus au CNUED à Rio de Janeiro en 1992. Le Plan de mise en oeuvre du Sommet Mondial du Développement Durable a été adopté au Sommet Mondial pour le développement durable tenu à Johannesburg en 2002. Il s?appuie sur A21 en concentrant son attention sur la mise en oeuvre, particulièrement en introduisant des moyens additionnels de réduire la fragmentation et intégrer les trois dimensions du développement durable dans des politiques de groupe, ce qui à son tour a permis de jeter, ultérieurement, les bases du programme de travail de la Commission du Développement Durable (CDD).

2. Un important, et probablement même le noyau, cadre pour évaluer les progrès est la mesure dans laquelle les objectifs économiques, sociaux et environnementaux (les ?trois piliers? du développement durable) commencent à converger. En effet, le message cohérent du développement durable est que ces piliers représentent, non pas trois objectifs séparés, mais un seul objectif intégré. L?objectif, et en fait le test ultime du développement durable, est la convergence entre les trois trajectoires de la croissance économique, du développement social, et de la protection de l?environnement. À cet effet, la CNUDD fournit une importante opportunité d?évaluer ce qui a, et ce qui n?a pas fonctionné.

3. Quelques informations sur les tendances sont disponibles à partir de l?histoire des rapports nationaux sur le développement durable, y compris pour la Commission du Développement Durable et dans différents rapports sur les Tendances du Développement Durable sur le site de la CDD1. Pour ce qui a trait à la pauvreté et au pilier social en particulier, l?information à été suivie depuis 1990 et est décrit en détail dans le rapport du Secrétaire Général pour l?évènement de haut niveau sur les OMD qui aura lieu en Septembre 2010.

II. Questionnaire

Les États Membres sont invités à fournir des contributions sur leurs expériences, facteurs de succès, défis et risques liés à la Résolution 64/236 de l?Assemblée Général sur ?l?évaluation des progrès réalisés à ce jour et des lacunes à combler au niveau de la mise en oeuvre des résolutions des documents finaux des grands sommets sur le développement durable? en réponse aux questions suivantes qui ont été développées en se basant sur les discussions tenues lors du premier PrepCom.

6 Expériences

1. Quels indicateurs ou information sur le développement durable se sont montrés les plus utiles pour évaluer les écarts et les progrès envers le développement durable? Svp, classez ces derniers par ordre d?importance avec 1 = plus important. Mettre en pièce-jointe, ou fournir aussi un lien pour les données statistiques pertinentes svp.

Indicateurs Économiques (croissance économique, commerce) =2

Indicateurs Compréhensifs (IDH, OMD)=3

Indicateurs de Pauvreté (Indice de pauvreté ou autres mesures, spécifier svp) =2

Indicateurs Environnementaux (Indice de Durabilité de l?Environnement (IDE), Empreinte écologique, autres, spécifier svp.)

Indicateurs Sociaux (Chômage, espérance de vie) =1

Résultats de Sondages d?Opinion Publique=3

Autre (spécifier svp)

1. Quels indicateurs d?objectifs et de stratégies intégrées sont les plus utiles? Classez-les selon leur ordre d?importance.

Indicateurs de Résultats (corrélation entre les indicateurs de changement économique, social, et environnemental) =2

Indicateurs d?engagement (fiscal ou autre soutien pour les programmes intégrés de développement durable) =1

Indicateurs institutionnels (utilisation des stratégies intégrées, établissement de mécanismes de coordination) =3

Indicateurs lies à l?information (développement d?outils d?analyse et de d?évaluation, collection de données, investissement dans la recherche) =4

Autre (Svp spécifier)

En se basant aussi bien que possible sur ces indicateurs, pouvez-vous fournir une évaluation des progrès fait envers le développement durable ces 18 dernières années (1992-2010) (a) au niveau de votre pays (si possible) et (b) au niveau global. Svp mettre en pièce-jointe toutes études techniques ou analyses politiques pertinentes sur le sujet. Pour chaque entrée, veuillez fournir svp l?article original ou un lien internet, accompagné d?un court résumé.

Facteurs de Succès

Quels facteurs expliquent les progrès dans la mise en oeuvre? Classez-les selon leur ordre d?importance.

Utilisation de stratégies intégrées =2

Croissance économique généralisée ou prospérité =4

Investissement dans la capacité technique et institutionnel =3

Soutien financier de ressources internationales =1

Autre; svp, spécifiez:

Votre gouvernement a-t-il introduit une planification intégrée et une prise de décision pour le développement durable? Si oui, sous quel titre (SNDD, DSRP,

Réponse : Oui sous SNDD

7 Plan quinquénnal, NCS ou PANE, autre)? Quelles sont les leçons tirées de cette expérience?

Réponse :

-L? exécution du CSLP I sur 5ans et l? élaboration du CSLP II encours de finalisation pour 3ans

1. Ces dernières sont-elles des exemples de solides partenariats public-privé pour le développement durable dans votre pays? Comment ont-ils été promus?

Réponse : Oui

Implication de la société civile et des privés et des communautés de base dans l?exécution des programmes de CSLP 1.L?assistance technique des entités du système des Nations-Unies a-t-elle été un facteur-clé dans l?explication des progrès liés au développement durable? Si oui, dans quels secteurs (OMD, énergie, eau, santé, agriculture, biodiversité, forêts, changement climatique, emplois, autre)? Défis 8. Quelles sont les principales barrières à la mise en oeuvre? Classez-les selon leur ordre d?importance avec 1 = plus important.

coordination inadéquate entre ministères =1

faible priorité politique pour les prises de décisions intégrées =4

problèmes crées par une croissance ralentie =3

manque de données =3

soutien international inadéquate ou imprévisible =2

sensibilisation ou engagement du public inadéquat =5

autre; svp spécifiez:

Quelles sont les mesures qui doivent être prise pour faire face à ces barrières dans un effort de combler les lacunes de la mise en oeuvre?

Réponse :

- La coordination multisectorielle adéquate et suivi évaluation à mi parcours
-La mobilisation des ressources financières pour le soutien matériel et technique 1. Quelles sont les principales difficultés rencontrées dans la promotion de planification et de prise de décision intégrées?
-Mauvaise exécution des plans d?action des activités prévues
-Problèmes des perturbations climatiques et manque d?un système d?alerte précoce efficace

Quelles actions supplémentaires pourraient être prises pour promouvoir des actions volontaires et des partenariats effectifs?

Réponse : Sensibilisation et intégration effective de la jeunesse et des femmes à tous les niveaux de développement du pays

Risques

1.Quelles sont les risques d?un progrès soutenu envers la convergence entre les trois piliers du développement durable?

Document C

Questionnaire : Relever les nouveaux défis émergents

I. Introduction

Bien qu?il n'y ait pas de liste définitive des ?nouveaux défis émergents?, la liste cidessous présente certains largement considérés comme:

1. Changements climatiques, dont de nouvelles preuves qui suggèrent que le danger est plus imminent qu?on ne le pensait

5. Hausse de la pénurie et désertification accrue

Le déroulement de la crise financière dans les pays développés, et de sa transmission à travers les marchés financiers mondiaux, ainsi que par la récession mondiale

6.Progrès freiné envers les OMD, malgré le soutien politique cohérent

3 .Crise alimentaire, causée par la rapide montée des prix alimentaires

2 .Crise énergétique entrainée par la volatilité sans précédent des prix de l?énergie

7.Autres tendances environnementales qui se sont aggravées plus rapidement que prévues, y compris les craintes que certaines ?limites planétaires? ont été dépassées, particulièrement au niveau de la biodiversité

10. Dégradation des écosystèmes marins

8. L?inefficacité et le gaspillage des modes de production et de consommation, et

9 .Une succession de désastres.

Tous les pays font face à ces défis, mais diffèrent largement dans leur capacité à faire face aux risques et aux chocs inhérents à ceux-ci. Les défis ont été exacerbés dans les pays en développement par la pauvreté, la compétition pour les ressources rares, le rythme rapide de l?exode rural, et les défis concomitant à fournir de la nourriture, des infrastructures et à accéder à des services de santé de base, d?eau et d?énergie. Le défi du développement durable posé par les changements climatiques illustre bien l?importance d?une réponse coordonnée globale de la part de la communauté internationale.

II. Questionnaire

Les États Membres sont invités à fournir des contributions sur leurs expériences, facteurs de succès, défis et risques liés à la Résolution 64/236 de l?Assemblée Général sur ?Relever les défis nouveaux et émergents? en réponse aux questions suivantes qui ont été développées en se basant sur les discussions tenues lors du premier PrepCom.

9 Expériences

1. Quels cinq nouveaux défis émergents risquent plus fortement d?avoir un impact important sur les perspectives de développement durable de votre pays dans la décennie à venir? Les classez selon leur ordre d?importance svp.

Réponse :
-Les impacts négatifs du changement climatique, la pauvreté, le chômage, le coût élevé des denrées alimentaires et la réintégration des démobilisés
- La perturbation des saisons agricoles et faible adaptation de la population qui majoritairement pratique l?agriculture de subsistance

1. Quels mécanismes ont été mis en place par votre pays pour faire face à ces défis: au niveau local? Au niveau national?

Réponse :

Au niveau local : Mise en place d?un programme foncier Sensibilisation des élus locaux sur tous les programmes du développement

Au niveau national : Sensibilisation sur le planning familial

Descentes des leaders sur terrain pour mobilisation de la population aux travaux de développement

1. Dans lesquels de ces domaines le soutien de la communauté international est-il à venir? Dans quels domaines un nouveau soutien ou un soutien renforcé de la communauté internationale est-il nécessaire?

Réponse : Dans tous les domaines

Quels nouveaux défis émergents doivent être exécutés à la CNUDD?

Facteurs de succès

5. Quels facteurs expliquent la capacité de succès pour relever les nouveaux défis émergents?

Ressources financières adéquates

Fort leadership gouvernemental

Investissement dans les infrastructures nécessaires

Programmes gouvernementaux dédiés Alphabétisation et sensibilisation auprès de la population

Systèmes de communications effectives

Disponibilité des données et des capacités techniques

Rapidité et cohérence du soutien international

Leadership par les organisations internationales

Coopération Sud-Sud

Coopération régionale

1. Quelles mesures ont été prises ou sont en considération dans votre pays pour renforcer ces facteurs de succès?

Réponse : Coopération régionale, coopération sud-sud, Alphabétisation et sensibilisation auprès de la population ,fort leadership gouvernemental,investissement dans les infrastructures nécessaires

Défis

1. Comment est-ce que le lien entre science, éducation et politique peut être renforcé pour faire face à ces nouveaux défis émergents, en particulier ceux identifiés plus haut?

Réponse : Par une politique d?étroite communication entre les trois soutenu par un financement adéquat.

Comment est-ce que le soutien international peut être employé effectivement pour faire face à ces défis?

Réponse : Privilégier les pays pauvres et en post conflit

Risques

1. Les nouveaux défis émergents posent-il un risque fondamental aux perspectives de croissance économique et de développement de votre pays?

Réponse : OUI

1. Comment est-ce que les risques sur les pauvres et les autres populations vulnérables peuvent-ils être adressés?

Réponse : Mobiliser des financements pour les privés et la société civile en privilégieant les domaines sociaux

10 Document D

Questionnaire sur L?économie verte dans le contexte de l?éradication de la pauvreté et du développement durable

I. Introduction

Le concept de l?économie verte est un des quelques concepts étroitement liés qui ont émergé ces dernières années pour renforcer la convergence entre les trois piliers du développement durable. Bien que l?idée présente un certain intérêt intrinsèque, des questions ont été soulevées concernant sa clarté conceptuelle, sa définition précise, et ses implications pour les objectifs économiques et sociaux clés. Une question spécifique se rapporte à la différence entre le concept idéal ?d?économie verte et les implications à court et moyen termes de la ?transition vers une économie verte?. Dans la littérature, la plupart des textes invoque le terme dans le but de tracer le contour des éléments et actions qui seraient normalement décrits comme ?écologisation de l?économie?. L?objectif étant donc de chercher à réunir sous une seule enseigne une vaste gamme de politiques économiques reliés à l?atteinte du développement durable. Le PrepCom a aussi soulevé un bon nombre de questions en regard de l?impact de la ?transition vers une économie verte? sur d?autres objectifs, notamment les performances macroéconomiques (particulièrement la croissance du revenu), la compétitivité au commerce, le protectionnisme, la conditionnalité de l?aide et la pauvreté et les moyens de subsistance. De plus et, les délégués ont demandé pour le partage des expériences, facteurs de succès, défis, et risques en application pratique avec quelques uns des outils recommandés.

II. Questionnaire Les États Membres sont invités à fournir des contributions sur leurs expériences, facteurs de succès, défis et risques pertinents au thème de la CNUDD ?l?économie verte dans le contexte de l?éradication de la pauvreté et du développement durable? en réponse aux questions suivantes qui ont été développées en se basant sur les discussions tenues lors du premier PrepCom.

Expériences

1. Existe-il un consensus entre les décideurs politiques de votre pays sur une définition précise du terme ?économie verte dans le contexte de l?éradication de la pauvreté et du développement durable?? Si oui, comment est-il défini? (si pertinent, fournir toutes publications officielles ou études analytiques sur le concept de l?économie verte ou ses implications opérationnelles et sociales, le tout accompagné d?un petit résumé).

Réponse : Protection des forêts, messages des leaders politiques sur l? interdiction des feux de brousse, le programme national de lutte entiérose, programme de plantation des arbres fruitiers et agro forestiers, reboisement , protection des réserves naturelles et espaces verts, plantation des arbres et fleurs dans les villes , introduction de l? énergie renouvelable, etc.

Quels sont les principaux exemples de politiques liées à l?économie verte qui sont actuellement mises en place dans votre pays? (dépenses gouvernementales sur les infrastructures ?vertes?, réformes des subventions, tarification de la pollution, marchés publics, autre)

Réponse : Le programme national de reboisement qui a couté 2Milliards de francs Burundais en 2009 , 4milliards en 2010 et 2 Milliards en 2011.

Le decret loi sur les études d? impacts environnementales, la promotion des énergies renouvellables, la lutte contre la malaria,etc

Quelles politiques, ou types de politique, devrait-on considérer comme plus utiles pour promouvoir une économie verte, et pourquoi?

Réponse : Politique de protection de l? environnement par l? énergie renouvelable, le développement et le transfert de technologie soutenue financièrement.

Est-ce que la pauvreté et d?autres impacts sociaux probables sont-ils explicitement considérés dans la conception des politiques d?économie verte? Si oui, comment?

Réponse : Par le cadre stratégique de lutte contre la pauvreté I (CSLPI) et CSLPII

Ces politiques sont-elles mises en oeuvre comme faisant partie d?une stratégie d?économie verte cohérente ou d?une croissance verte? Oui

Quels sont les principaux bénéfices à tirer de la mise en oeuvre d?une stratégie nationale pour l?économie verte?

Réponse : L? augmentatation du revenus de population de base

Quels secteurs économiques considérezvous comme les plus important pour construire une économie verte dans le contexte de l?éradication de la pauvreté et du développement durable?

Réponse : Infranstructure, energie, agriculture et environnement.

Facteurs de succès

Quelles politiques sur l?économie verte considéreriez-vous comme les plus efficaces?

Réponse :Programme national intégrant toutes les couches de la population

1.Comment est-ce que ces politiques ont contribué à l?éradication de la pauvreté, ou à d?autres objectifs spécifiques au développement durable?

1. Selon vous, quelles sont les raisons principales de ce succès? (disponibilité d?aptitudes institutionnelles et techniques pertinentes, un fort soutien politique, un vaste engagement de la société civile et des hommes d?affaires, un soutien international, autre)

Réponse : disponibilité d?aptitudes institutionnelles et techniques pertinentes, un fort soutien politique, un vaste engagement de la société civile et un soutien international,

1. Quelles mesures et actions ont été prouvées efficaces dans la construction dans un engagement politique et populaire pour les mesures liées à l?économie verte?

Réponse :Toute mesure intégrant les communautés de base .

Défis

Existent-ils des études dans votre pays qui identifient les facteurs de succès, défis ou risques associés aux politiques liées à l?économie verte soulignées à la Question 1? Pour chacun, fournir un article original ou un lien internet, accompagné d?un petit résumé.

Réponse : CFR les universités Public et privés du Burundi et les institutions de recherche.

En se basant sur toutes les informations cidessus, quel(s) est (sont), selon vous, le(s) résultat(s)-clé(s) qui vont émerger de la Conférence des Nations-Unies sur le Développement Durable en 2012 (Rio+20) par rapport à la question de ?l?économie verte dans le contexte de l?éradication de la pauvreté et du développement durable??

Réponse : Les pays pauvres pourront bénéficier un soutien financier consistant pour faire face aux défis

Risques

1. Quelles est la relation entre les politiques liées à l?économie verte et les autres politiques ou domaines politiques (pauvreté, croissance, emploi, commerce, etc.)? S?agit-il de cas de conflits et, si oui, quelles sont les mesures prises pour y faire face?

Réponse : Oui : cadre de médiation

13 Document E Questionnaire sur le Cadre Institutionnel du Développement Durable

I. Introduction

Le soutien institutionnel pour le développement durable fonctionne horizontalement à travers différents domaines, agences, ministères, groupes de fonction, et pays, alors que l?organisation traditionnelle de l?autorité est verticale, précisément selon les lignes directives des mêmes agences et ministères et autres groupes spécialisés.

Dans ce cas-ci, le défi est donc d?identifier les éléments institutionnels qui vont faciliter l?intégration, sur une base continuelle, à travers les différentes lignes d?autorité et les structures de programme, sans les miner ou les déplacer.

Au niveau international, le CNUDD a permis l?établissement de trois principales structures institutionnelles: la Commission du Développement Durable (CDD), le Comité Inter-Agence de Coordination du Développement Durable (IACSD) pour la coordination au sein du système de l?ONU, et le Conseil Consultatif de Haut Niveau pour le Développement Durable (HLB) pour l?orientation intellectuelle. Le CDD reste toutefois la principale institution décisionnelle sur la question du développement durable au sein du système des Nations-Unies, les deux autres structures ayant été abandonnées.

Depuis Rio, plusieurs corps des NationsUnies et des organisations internationales ont accompli leur travail en se basant sur les principes du développement durable, qui est mentionné dans le Document final du Sommet Mondial de 2005 (Résolution Assemblée Générale A/RES/06/1) comme ?un élément-clé du cadre général des activités des Nations-Unies?.

Aux niveaux nationaux, les premières innovations comprennent les conseils nationaux de développement durable (CNDD), et les stratégies intégrées. L?expérience avec les CNDD a besoin d?être évaluée pour en identifier les leçons à tirer, autant au niveau des réussites, qu?au niveau des échecs. Le processus de développement des stratégies intégrées a bien pris racine, notamment sous la forme de stratégies nationales de développement durable (SNDD); toutefois, il est nécessaire d?examiner cette expérience pour évaluer quelle est la manière la plus efficace pour atteindre cette intégration, et particulièrement, si la présence de plusieurs processus de stratégie en compétition les uns avec les autres (DSRP, plan de développement, stratégie nationale de conservation) risque de nuire à l?objectif même de l?intégration.

Aux niveaux locaux, les Agendas 21 locaux ont été développés par les institutions locales et les municipalités urbaines, et ici encore, il est nécessaire de tirer des leçons de cette expérience.

II. Questionnaire Les États Membres sont invités à fournir des contributions sur leurs expériences, facteurs de succès, défis et risques pertinents au thème de la CNUDD sur ?le cadre institutionnel du développement durable? en réponse aux questions suivantes qui ont été développées en se basant sur les discussions tenues lors du premier PrepCom.

Expériences

1. Différents changements dans le cadre institutionnel global du développement durable ont été discutés. Selon vous, quelle est l?importance de ces différentes avenues pour une réforme?

Renforcer les institutions existantes

Fusionner les institutions

Améliorer la coordination entre les institutions existantes

Établir de nouvelles institutions Changer le(s) mandat(s) des institutions Simplifier/fuseler les institutions

Réponse : Améliorer la coordination entre les institutions existantes

Expliquez vos choix svp, en indiquant quelles sont les mesures concrètes qui doivent être considérées à cet effet.

Comment est-ce que le cadre institutionnel assure-t-il des synergies efficaces entre le CDD et les autres instruments et processus intergouvernementaux existants, y compris les différents accords multilatéraux, les programmes et fonds des Nations-Unies et les processus régionaux?

Comment est-ce que le cadre institutionnel assure-t-il de manière effective la coordination et les synergies entre les différentes agences et organisations responsable des aspects du développement durable?

Votre pays possède-t-il un conseil national de développement durable (CNDD) (ou un équivalent) ? Oui/Non Pensez-vous qu?un CNDD actif peut faciliter la préparation de votre pays à la CNUDD? Si oui, comment?

Fournir svp les coordonnées (nom et email) du point focal chargé du CNDD de votre pays.

Copyright (c) United Nations 2011 | Terms of Use | Privacy Notice | Contact | Site Map | New